Le métier

Le secteur du soudage possède une grande variété d’organisations qui dépendent du croisement de nombreux facteurs : La taille de l’entreprise, le secteur d’activité, le type de produit, le travail en série ou unitaire, la technicité des produits, le degré d’automatisation. Le soudeur participe à la réalisation d’ouvrages et d’ensembles métalliques. Il assemble des éléments tels que des tôles, des tubes, des profilés ou des accessoires par fusion. Il met en oeuvre les trois procédés de soudage manuel que sont le semi-automatique, le TIG et l’électrode enrobée en respectant des instructions et des critères qualitatifs définis.

 

Le diplôme

Le Titre professionnel aborde toutes les compétences professionnelles liées au métier de Soudeur.

Les compétences professionnelles du Titre professionnel de soudeur s’articulent autour de 2 blocs :

  • la soudure à plat des ouvrages métalliques (Semi-automatique, TIG, Electrode enrobée),
  • la soudure en toutes positions des ouvrages métalliques (réparer des soudure, réaliser des contrôles ...),
  • la pose et l'installation de l'ouvrage,
  • la maintenance et la réparation des ouvrages.
Les fondamentaux du métier d’électricien sont transversaux à tous les secteurs d’activités.

Le contenu de la formation

Enseignement professionnel

  • Etude des Constructions
  • Technologie
  • Atelier

Les + de la formation

Le titre professionnel soudeur se prépare le plus souvent au CFA comme mention complémentaire d'un CAP Serrurier Métallier

Le rythme de la formation

La formation se déroule en alternance : 1 semaine au CFA / 2 semaines en entreprise. Elle représente au total 400 h de formation en centre.

Nos conditions d'admission

Après positionnement au CFA et acceptation du dossier.

Niveau

V

Durée

1 an dont 400 h au CFA

Accès

Sortie 3ème

Lieu

Toulouse

Alternance

1 semaine au CFA / 2 semaines en entreprise

Examen

Contrôle en Cours de Formation et Examen Ponctuel Terminal